Developpement Personnel

 Définition : Cette discipline  aux nombreux visages (avec plusieurs disciplines) est très en vogue aujourd’hui. Le besoin d’autonomie est en forte demande.

Les causes sont multiples. Mais cet engouement est en grande partie engendré par uneautonomie de plus en plus marquée dans l’entreprise. Il faut donc chercher à puiser au fond de nous-même de nouvelles ressources (ou au moins optimiser celles que l’on exploite déjà). 

De nombreuses techniques permettent d’améliorer et de mobiliser de nombreuses ressources et potentialités. On peut faire une association avec les grands philosophes qui nous invitaient déjà à « connais-toi toi-même » de Socrate

  L’idée de ressources ou de potentiel endormi est né dans les années 60. C’est à cette époque que les premières recherches ont commencé. Elles ont mise en lumière que l’homme possède un « réservoir de capacités latentes« , qui pour la plupart restent à l’état de sommeil. Plus la recherche sur le cerveau progresse et plus nous découvrons des zones cérébrales inconnues, étonnantes et inexplorées.

Les premiers auteurs de l’époque comme Paul-Clément JAGOT, Marcel ROUET (je parle pour les francophones) ont été des pionniers pour ouvrir les consciences sur ces premières disciplines.

De nos jours, les gens sont en recherche de plus d’efficience. Ils veulent associer le développement de performance pour se réaliser, tout en veillant sur leur bien-être. Or, le développement personnel, à la condition qu’il ne soit pas un exercice de salon (ou encore moins des extravagances comme on le voit dans des rassemblements d’hystériques autour d’un « gourou), peut très bien remplir cette mission noble.

Les causes sont multiples. Mais cet engouement est en grande partie engendré par uneautonomie de plus en plus marquée dans l’entreprise. Il faut donc chercher à puiser au fond de nous-même de nouvelles ressources (ou au moins optimiser celles que l’on exploite déjà). 

De nombreuses techniques permettent d’améliorer et de mobiliser de nombreuses ressources et potentialités. On peut faire une association avec les grands philosophes qui nous invitaient déjà à « connais-toi toi-même » de Socrate

  L’idée de ressources ou de potentiel endormi est né dans les années 60. C’est à cette époque que les premières recherches ont commencé. Elles ont mise en lumière que l’homme possède un « réservoir de capacités latentes« , qui pour la plupart restent à l’état de sommeil. Plus la recherche sur le cerveau progresse et plus nous découvrons des zones cérébrales inconnues, étonnantes et inexplorées.

Les premiers auteurs de l’époque comme Paul-Clément JAGOT, Marcel ROUET (je parle pour les francophones) ont été des pionniers pour ouvrir les consciences sur ces premières disciplines.

De nos jours, les gens sont en recherche de plus d’efficience. Ils veulent associer le développement de performance pour se réaliser, tout en veillant sur leur bien-être. Or, le développement personnel, à la condition qu’il ne soit pas un exercice de salon (ou encore moins des extravagances comme on le voit dans des rassemblements d’hystériques autour d’un « gourou), peut très bien remplir cette mission noble.

Cette définition est tirée intégralement du site de Didier Pénissard dont le contenu est totalement fantastique. Je ne me suis pas permis de copier sans changer la définition de cette discipline sur son site dont le lien est donné à toute fin utile https://developpement-personnel-club.com/developpement-personnel/

Comments

  1. Wilfried Ewonde Piassi
    22 janvier 2019 - 18 h 12 min

    Ciao man !!

    C’ est bon,tres explicite et bien largumenté

Laisser un commentaire

Your email address will not be published / Required fields are marked *