Pourquoi ne pas craindre est important pour nous ?

Bien nouveau dans ce monde comme j’aime à redire, qu’est le leadership et le développement personnel. C’est un plaisir pour moi d’apprendre et évoluer avec vous dans le partage de connaissance pour un bonheur mutualisé. A cet instant précis où je couche par écrit ces lignes, je puis vous assurer que la crainte, cruellement fait partir du quotidien de beaucoup d’entre nous.

Pourquoi ne pas craindre est important pour nous ?

Nos rêves et nos passions dans la vie comptent plus que tout. Il s’agit de cela dans cet article. Il est dit que la crainte c’est le commencement de la sagesse. Pour être sage, il faut reconnaître que nous craignons et ce en quoi nous craignons. Cela passe bien par l’identification de la crainte comme émotion perçue et ressentie. Pour posséder, il faut reconnaître que nous sommes dans le manque. Ce manque ici est juste l’absence en nous de quelque chose qui peut nous produire ou nous mener vers des lendemains meilleurs en pensée et en acte.

La crainte est une émotion négative qui fait corps avec nous depuis un long moment de notre vie pour ne pas dire depuis notre enfance d’une certaine façon. Cela résulte de la volonté consciente de nos parents, proches, amis, de nous voir progresser dans la vie en étant parfait dès le début. Ah oui ! J’ai bien dit parfait dès le début. Est-ce possible de cheminer ainsi ? commencer parfait pour aboutir à quoi ? Si nous nous sommes dans cet état, nous ne nous améliorons plus, qu’est ce que je veux dire ? Ce que nous appelons erreurs en fait c’est une réaction bonne pour notre apprentissage et pour ainsi dire, notre maturité dans un domaine quelconque de la vie. La crainte est en réalité un blocage flagrant dans le désir de voir nos objectifs se réaliser. Cette émotion sait prendre place sous couvert, dans nos pensées et apparaît comme une forme d’attitude responsable, et de réalisme en passant. Loin de moi l’idée de dire que tous les responsables sont craintifs et que tous les réalistes aussi le sont, mais d’un autre côté il arrive que bien souvent et dans un nombre important de fois, nous ne voyons pas cette émotion prendre place en maître des lieux dans notre système de pensées qui est autrement notre moyen de production des idées de progrès, de projets, de vision, de rêves et plans de vie que chacun selon sa convenance peut se donner.

Penser et agir pour nos rêves, nos passions, sont deux états en apparence aisés et faciles, d’application, mais qui au fond, font face à un géant aisément tapis dans notre esprit en maître des lieux pratiquement indétrônable pour beaucoup d’entre nous. Ceci pour la raison selon laquelle, avec le temps nous ne contrôlons pas et plus la qualité des pensées qui inondent notre esprit et provenant de l’extérieur, construit au fil de notre expérience dans la vie. Nos passons en fait d’une étape de zéro crainte à celle de pleine crainte dans notre vie et ceci en si peu ou beaucoup de temps pour certains comme pour d’autres. Tout se passe depuis notre tendre enfance jusqu’à cet état d’adulte. Tout petit nous avons le COURAGE à tout épreuve comme élément de base pour grandir. Il se passe quelque chose à un moment donné de notre vie au point où nous perdons ou oublions selon que le mot plaira cette vertu puissante qu’est le COURAGE. Nous réaliser est un passage automatique pour chaque personne d’une manière ou d’une autre, selon ses préférences dans la vie. C’est juste un processus obligé pour chacun. La CRAINTE  nous aide beaucoup dans ce sens en nous éloignant assez de ce que nous souhaitons faire dans la vie à l’âge adulte. Aussi il est normal de ne rien faire aussi, de continuer à vivre au jour le jour ou de continuer à subir tout en admettant que c’est ainsi car c’est le choix de la vie, du Créateur.

Identifier la crainte, l’écouter, la sentir, l’entendre, la comprendre, la féliciter, la saluer, prendre congé d’elle dans la paix est ce que nous devons faire pour espérer nous rapprocher de ce que nous voulons voir réaliser par nos soins dans la vie.

Prenons notre cas après notre naissance, c’est l’innocence qui nous caractérise, nous sommes des anges pour nos parents, pleins de vie. En observant autour de nous, nous apprenons par réflexe à tenter de faire ce que nous pouvons pour nous tenir en équilibre, debout comme nos parents, nos frères, nos sœurs. C’est dans cette volonté et ces actions que nous constatons que tomber est quelque chose de douloureux, mais cela n’a presque jamais empêcher un enfant de tenter ses premiers pas et se sentir fier de réussir là où il a ÉCHOUÉ hier. Il répétera ces actions autant de fois, jusqu’à parvenir à son but qui est de marcher ; la récompense c’est tout son sourire pur, innocent, fier et les câlins que sans cesse ses parents en particulier sa maman le couvrent pour le féliciter de ses exploits. Malgré le fait qu’en tombant plusieurs fois, en pleurant parfois amèrement devant la violente douleur d’un coin de table reçu sur le front ou son visage contre sol, l’enfant n’a jamais abandonné sa QUÊTE. Ce courage devient lui pour tout et par tout, les parents interviennent pour limiter la casse.  Les parents longtemps influencé par la CRAINTE ne voient pas venir leur prudence empreinte de NE FAIS PAS D’ERREUR, CE N’EST PAS BON, SOIS PARFAIT DANS TES ACTES. Mais comment il le pourra s’il ne fait pas ou ne reçoit pas ces conseils (expériences sur leurs erreurs à eux ayant fait d’eux des bons parents ?). Un enfant tombe et se relève, essuie ses larmes, se corrige via ses parents, retient, apprend, grandit, devient fort et se construit par l’expérience de ses parents aimants et la sienne.

Ce qui le caractérise le plus c’est qu’il n’a pas peur tant qu’il n’entend pas crier face à un acte qu’il veut poser ou une douleur atroce après un acte posé. C’est cela qui le construit et le forge au point où tout petit il se plait à dire à ses parents ses passions et ses rêves les plus inimaginables, et ceux-ci de rectifier le tir en disant parfois que c’est pas bon ceci, c’est pas bon cela parce que pour certains d’entre nous, parents et nos parents, nous n’avons/ils n’ont pas pu ou su toucher les rêves longtemps enfuis dans un coin de leur cerveau ou leur esprit ou cocher dans un bloc note, cahier de chevet… un célèbre coach chrétien en développement personnel du nom de YVAN CASTANOU a dit quelque chose comme ceci dans CA SUFFIT ! IL FAUT QUE CA CHANGE ! « Les cimetières sont les endroits au monde les plus riches en idées, projets, rêves, passions, objectifs de vie, livres, musiques, jamais réalisés et/ou produits au monde. » Dans quel but tout ceci ? cela commence quand certains parents sans le savoir limitent le champ de COURAGE de leurs enfants qui une fois devenus grands comme nous ne peuvent plus regarder qu’au loin et parfois avec amertume, leurs aspirations d’enfance et dire J’AURAIS VOULU ETRE CI, CA, mais la vie en a voulu autrement. Ceci par CRAINTE d’essayer juste et rien d’autre, raison pour laquelle un autre savant PAULO COELHO a dit ceci dans son roman intitulé L’ALCHIMISTE que « Il n’a jamais compris qu’on a toujours la possibilité de faire ce que l’on rêve. 

Les gens apprennent très tôt leur raison de vivre, dit le vieillard avec, dans les yeux, une certaine amertume. C’est peut-être pour cette raison même qu’ils renoncent aussi très tôt. Mais, ainsi va le monde.

À un moment donné de notre existence, nous perdons la maîtrise, de notre vie, qui se trouve dès lors gouvernée par le destin. C’est là qu’est la plus grande imposture du monde »

Cette CRAINTE sait prendre de fausses apparences. La débusquer en ne perdant pas le but, nos rêves, nos passions, nous rend actifs et plus proches du COURAGE, nous devons donc ne pas céder une once de notre détermination devant certaines objections.

Un moyen ou une technique que moi-même j’ai utilisé et recommandé par de grands coachs dans le domaine est qu’après avoir identifier une émotion négative, nous la remplaçons par son équivalent positif dans nos pensées. Ça fonctionne ! Et à merveille ! L’opposé de la CRAINTE c’est le COURAGE, et ceci en nous le suggérant en permanence afin de mieux occuper la place de cette manière. Nous savons qu’il nous est fait selon notre FOI, il ne nous est pas fait selon la FOI d’un autre, jamais. Pour atteindre nos buts, nous devons semer les bonnes graines, sinon on ne récoltera que ce que nous avons semé sans le savoir et c’est ce qui arrive à beaucoup qui ne savent pas qu’elle séquence employer dans leurs prières ou dans leur méditation c’est selon chacun. Ce qu’un homme aura semé, il le moissonnera, ne l’oublions pas. Nos pensées sont comme nos meubles et la saleté dans nos maisons qui elle est notre esprit, la saleté représente nos pensées négatives, à quoi bon en posséder dans la maison si nous ne les voulons pas ? Si nous nettoyons nos maisons, à plus forte raison nos pensées, il en est de même pour notre épanouissement au quotidien.

Nous ne devons donc pas CRAINDRE ; nous devons accepter son existence et travailler à son remplacement avec répétition constante de ce que nous voulons voir à la place à savoir LE COURAGE. C’est ainsi que nous parviendrons à avoir de bonnes semences dans notre champ qui est notre esprit et ainsi espérer moissonner de beaux fruits ou semences et donc les résultats de nos actions, qui auront été obtenu parce qu’on n’aura pas eu peur D’ÉCHOUER. Les erreurs nous forgent et nous rendent meilleurs, à nous de savoir en profiter par la qualité des expériences reçues après une erreur ou une défaite temporaire. L’expérience existe et l’échec n’existe pas (cela fera faire l’objet d’un autre article dans les prochains jours). On gagne toujours de toute façon. Soit on se corrige parce que la voie ou la méthode n’était pas bonne soit on réussi parce que la voie ou la méthode était bonne, dans les deux cas on acquiert de l’expérience sur la base de la connaissance.

Sachons valoriser nos erreurs pour augmenter en expérience et devenir sage dans le domaine que chacun aura choisi comme passion ou rêve dans la vie.

Comments

  1. online casino malaysia
    10 janvier 2019 - 19 h 19 min

    The widow kept demanding and finally wore the judge down until he gave
    her justice. Instead, just laugh, tease him or ignore
    his behavior. Ask the dealer if he has offering any area of guarantee for the car. https://cuci.today/

  2. online casino malaysia
    10 janvier 2019 - 19 h 19 min

    The widow kept demanding and finally wore the judge down until he gave her justice.
    Instead, just laugh, tease him or ignore his behavior.
    Ask the dealer if he has offering any area of guarantee for the car. https://cuci.today/

  3. Sarina Cravens is what my husband loves to call
    me but I never really liked that name. For years he’s been being
    employed as a messenger. Home brewing may be the only hobby her husband doesn’t approve of.
    Georgia is his birth put in. https://scr888.group/list-tags/scr888-great-blue

  4. casino slot machines san jose
    11 janvier 2019 - 20 h 31 min

    It is appropriate time to make some plans for the long run and it is time
    to be happy. I’ve read this publish and if I could I wish to
    recommend you few interesting things or suggestions.

    Maybe you can write subsequent articles referring to this article.
    I desire to read even more things approximately it! http://insighter.biz/__media__/js/netsoltrademark.php?d=918.network%2Fdownloads%2F86-play8oy

  5. casino slot machines san jose
    11 janvier 2019 - 20 h 31 min

    It is appropriate time to make some plans for the
    long run and it is time to be happy. I’ve read this publish and if I could I wish to recommend you few interesting things or suggestions.
    Maybe you can write subsequent articles referring to this article.
    I desire to read even more things approximately it! http://insighter.biz/__media__/js/netsoltrademark.php?d=918.network%2Fdownloads%2F86-play8oy

  6. The approval or disapproval of others will not be the focus of a serene and confident
    lovely lady. You’ve be straightforward and decisive while making your own decisions.
    See, what are you gaining the actual you will miss. https://918.cafe/downloads/1806-download-sky777

Laisser un commentaire

Your email address will not be published / Required fields are marked *