L’auto-évaluation de parcours

Un fois un projet et son plan d’action définis, nous devons en fonction de nos capacités de gestion des contraintes, le diviser en plus petites tâches à accomplir. Ceci parce qu’un grand lot est difficile à gérer que 10 tâches du gros lot. Ainsi donc nous n’aurons pas la sensation de stagner, de planer, de ne rien faire, de pas avancer.

Laisser un commentaire

Your email address will not be published / Required fields are marked *